Publication de l’Arrêté Ministériel BVD

Après plus de deux ans d’attente, l’arrêté ministériel fixant les mesures de surveillance BVD est enfin paru au Journal Officiel du 1 er août 2019. Il est applicable depuis le 2 août 2019.

Cet arrêté fixe les mesures de dépistage et de surveillance dans l’ensemble des troupeaux français.

Il fixe notamment, à son article 5, l’obligation de dépistage pour la recherche des bovins infectés.

La surveillance s’effectue selon une des trois méthodes indiquées, sachant que le programme régional BVD Grand Est, validé par le CROPSAV du 30 mars 2017, indique que la méthode de recherche directe de BVD sur les animaux à la naissance a été retenue.

Aussi, depuis le 2 août 2019, la détection de la BVD à la naissance, par la pose de boucle auriculaire TST devient obligatoire.

Les points clés de l’arrêté sont les suivants :

  • Les Organismes à Vocation Sanitaire (= GDS) sont désignés maître d’œuvre. Ils ont la responsabilité de la délivrance des appellations en matière de BVD (comme pour l’IBR).
  • La surveillance BVD dans les troupeaux est rendue obligatoire. Les cheptels infectés devront faire l’objet d’un dépistage systématique à la naissance pendant 12 mois minimum.
  • Tous les animaux des troupeaux infectés doivent faire l’objet d’un dépistage sous un mois. Les animaux IPI doivent aller à l’abattoir ou être euthanasiés sous 15 jours.
  • Les animaux issus de troupeau en suspicion seront soumis à un dépistage 15 jours avant leur sortie.
  • Les animaux issus de troupeau infecté ne peuvent être vendus en élevage « carte verte » pendant une durée déterminée suivant la situation (au minimum de deux mois), période qui sera consacrée à la recherche et l’élimination des IPI.

Un cahier des charges national précisant les modalités d’exécution de cet arrêté devrait paraître courant septembre.

 

Articles récents
Contactez -nous

Transmettez-nous votre demande et nous ne manquerons pas de vous rappelez !

Illisible ? Changez le texte en cliquant ici captcha txt