Objectifs

Les pathologies respiratoires impliquent des pertes non négligeables dans les élevages touchés, sans compter les conséquences sur les poumons des animaux avec la morbidité liée : des retards de croissance, moindre performance, récidive.
Très fréquemment, ces pathologies peuvent être réduites par des conseils de prévention.
L’objectif étant de limiter l’ensemble des facteurs déclenchant les pathologies respiratoires (virales ou bactériennes).

Modalités

CONNAISSANCE
prendre conscience des différents agents pathogènes qui peuvent déclencher des signes cliniques graves, et de l’impact des pathologies respiratoires dans son élevage (évaluation du carnet d’enregistrement).
EVALUATION
le Conseiller du GDS établit l’ensemble des facteurs favorisant ces pathologies : Confort des animaux : humidité, volume d’air, surface au sol, entrée d’air, sortie d’air, circulation de l’air, variation de température, etc…
Introductions d’animaux / conditions d’isolement et gestion de la transition de ces animaux
PREVENTION
le conseiller du GDS propose, par un rapport écrit, des mesures préventives spécifiques et adaptées à l’élevage afin d’éviter leurs apparitions chroniques et ainsi limiter l’impact économique des pathologies respiratoires. Copie est transmise au vétérinaire.

Financement

En cas de fort épisode clinique, avec répercussion économique importante, possibilité de recourir à la Caisse de Solidarité Sanitaire Départementale.

Contactez -nous

Transmettez-nous votre demande et nous ne manquerons pas de vous rappelez !

Illisible ? Changez le texte en cliquant ici captcha txt