Objectifs

Les jeunes agriculteurs (JA) sont le creuset des forces vives de l’agriculture de demain. A ce titre, le GDS investit du temps afin de compléter la formation sanitaire scolaire et sensibiliser les JA au suivi des maladies animales.
L’importance de la gestion sanitaire collective et son mutualisme, nécessaire pour lutter contre les maladies animales, sont indispensables dans la réflexion des futurs éleveurs.
Les outils nécessaires à la prévention sanitaire doivent être intégrés dans les plans d’investissement d’installation.

Modalités

En ce qui concerne les écoles agricoles, le GDS intervient une dizaine de fois par an pour présenter, selon les demandes :

  • les objectifs de la gestion sanitaire collective
  • les principales maladies réglementées et leur gestion
  • les actions du GDS et des autres acteurs de la gestion sanitaire
  • les méthodes de gestion du parasitisme
  • bactéries, virus et parasites, leurs impacts sur la santé animale
  • l’entretien et le fonctionnement de la machine à traire (en lien avec A&S)
  • formation « éleveur infirmier »
  • l’utilisation raisonnée des médicaments vétérinaires.

Pour les jeunes agriculteurs qui s’installent,

au cours de la première année d’installation, le GDS propose à chaque JA un audit sanitaire volontaire, complet et gratuit, en vue de préciser les facteurs de risques sanitaires spécifiques à l’élevage du JA et ainsi proposer le cas échéant des améliorations dans les pratiques de prévention.

Actions financières

remboursement de la première année de cotisation du JA au GDS, au prorata des parts sociales prises par le JA dans la structure juridique d’installation. (sur simple demande écrite au GDS)
prise en charge à 100% de l’audit d’élevage

Contactez -nous

Transmettez-nous votre demande et nous ne manquerons pas de vous rappelez !

Illisible ? Changez le texte en cliquant ici captcha txt