La Section Apicole du GDS des Vosges (GDS-SA 88)

Le Groupement de Défense Sanitaire des Vosges (GDS 88) est une association type loi 1901, créée le 23/03/1954 et enregistrée en préfecture, sous le numéro 4847, où sont déposés les statuts (annexe 1). Le siège social est statutairement situé dans ses locaux à Razimont – 102 rue André Vitu 88025 EPINAL

La Section Apicole du GDS 88, sous sa forme de section spécialisée (GDS SA 88), a été créée le 08/03/2014, après que le Groupement Sanitaire Apicole des Vosges ait décidé de la dissolution de son association pour intégrer le GDS 88 (fusion absorption).

La Section Apicole du GDS des Vosges

La section apicole du GDS 88 a pour but de :

  • aider les adhérents à lutter contre les maladies des abeilles,
  • contribuer à l’amélioration de l’état sanitaire du cheptel apicole, notamment par :
  • la diffusion du Programme Sanitaire d’Elevage,
  • la mise en œuvre de toute action qui répondrait à sa mission,
  • l’animation de stages de formation de toutes les techniques relevant de la conduite du rucher et notamment l’élevage de reines,
  • faciliter, au plus grand nombre d’apiculteur, l’accès aux médicaments dans le respect de la réglementation,
  • informer les apiculteurs sur les maladies, ainsi que sur la gestion des ruchers.

Le Conseil de Section se compose :

  • de 31 membres élus (annexe 3). Les membres du Conseil de Section sont élus pour trois ans, lors de l’Assemblée Générale annuelle de la section apicole. Ils sont renouvelables par tiers chaque année
  • du Président du GDS 88, ou de son représentant
  • du vétérinaire apicole, nommé pour conduire le Programme Sanitaire d’Elevage et gérer la pharmacie vétérinaire
  • du Directeur Départemental de la DDCSPP, ou son représentant
  • du Directeur du GDS des Vosges, ou son représentant

Le Conseil de Section se réunit au minimum deux fois par an pour débattre du programme sanitaire des ruchers et des activités connexes du PSE.

L’apiculture dans le département des Vosges

Au 31 décembre 2016, le nombre d’adhérent est de 1295 apiculteurs vosgiens, dont 850 déclarés sur TéléRuchers, site officiel du MAAF, pour déclarer la détention de rucher. L’évolution des effectifs des adhérents sur les cinq dernières années est stable.

L’apiculture vosgienne est constituée d’une majorité d’apiculteurs amateurs et de 30 apiculteurs professionnels. La transhumance est peu pratiquée.

Pour 2016, les adhérents sont repartis de la manière suivante pour les 797 qui ont acheté des traitements varroase à la section apicole:

Taille des ruchers 1 boîte de 10 lanières 2 à 3 boites 3 à 5 boites 5 à 10 boites 10 à 25 boites + de 25 boites
Nombre d’apiculteur 176 320 100 100 65 33

Répartition des apiculteurs sur le territoire vosgien
Les 1295 apiculteurs adhérents sont globalement répartis sur l’ensemble du département sans qu’une zone prédomine sur une autre. La présence des dépôts et leur importance relative (annexe 15 F2) précise la répartition des apiculteurs.

Modalités d’adhésion à la Section Apicole du GDS

Chaque apiculteur possédant des ruches sur le territoire des Vosges peut devenir adhérent au GDS SA 88 en réglant une cotisation, dont le montant est déterminé chaque année par le conseil de section. Seuls les adhérents du GDS SA 88 peuvent être engagés au PSE.

Un adhérent du GDS SA 88 peut décider de ne pas s’engager dans le PSE.

Les adhésions à la Section Apicole sont appelées de deux manières :

  • Soit par adhésion individuelle, directement collectée par le secrétaire de la section apicole.
  • Soit par l’intermédiaire des 6 syndicats apicoles. Dans ce cas, les syndicats collectent les adhésions individuelles de chaque apiculteur et reversent le montant global des adhésions à la Section Apicole du GDS 88.

Le Programme Sanitaire d’Elevage

Le Programme Sanitaire d’Elevage (PSE) que le GDS SA 88 souhaite mettre en place, a pour objet la lutte contre la varroase, maladie des abeilles domestiques due à un acarien Varroa destructor. Le varroa se nourrit de l’hémolymphe des larves et des abeilles, provoquant des lésions qui affaiblissent l’abeille et qui sont autant de porte d’entrée pour différentes infections bactériennes et virales de l’abeille. Le parasite provoque l’effondrement inéluctable de la colonie. Cet acarien se reproduit et se multiplie dans le couvain operculé.

La lutte organisée et systématique contre ce parasite doit se généraliser afin de limiter les risques de recontamination et de maintenir la prévalence du parasite à un niveau le plus faible possible compatible avec la survie des colonies. Par ailleurs, il a été constaté que les médicaments vétérinaires n’étaient pas toujours utilisés dans de bonnes conditions, tant en ce qui concerne le choix des molécules, que les posologies et les voies d’administration. Aussi, il est urgent de proposer aux apiculteurs adhérents une méthode de traitement prophylactique adaptée, fiable et parfaitement contrôlée.

Le présent PSE détermine les actions prophylactiques à mettre en œuvre pour prévenir les conséquences de l’infestation par le varroa. Le suivi du PSE et la gestion des médicaments vétérinaires indispensables à sa mise en place, sont assurés par le vétérinaire du PSE . Les médicaments utilisables sont listés à l’article 3.3.

Conformément à la note de service de la DGAL, en date du 20 septembre 2007, qui précise que « il convient d’essayer de programmer autant que faire se peut, une visite de tous les ruchers sur la période de 5 ans de validité de l’agrément, en commençant par les ruchers les plus importants », le présent PSE prévoit la visite de tous les ruchers des apiculteurs adhérents sur une période de 5 ans.

Le PSE du GDS SA 88  mis en ligne sur le site du GDS 88 a été agrée le 30 octobre 2017 par la Préfecture de région Grand Est

Dossier d'agrément du programme sanitaire d'élevage de la section apicole du GDS des Vosges

En savoir plus

Contactez -nous

Transmettez-nous votre demande et nous ne manquerons pas de vous rappelez !

Illisible ? Changez le texte en cliquant ici captcha txt